ideal investisseur
La synthèse de l'actualité économique et patrimoniale
ideal-investisseur.fr 
Menu ideal-investisseur.fr

🏠 Accueil   ➤    Économie numérique

Cryptomonnaie : le Dogecoin, une « blague » qui atteint des sommets

La valeur de la cryptomonnaie explose depuis 1 mois, lancée par Elon Musk et relayée sur les réseaux sociaux. Faut-il y investir ?

Par | Publié le 05-05-2021 14:56, Mis à jour le 05-05-2021 15:09
Photo :  

Dogecoin : une valeur multipliée par 11 en un mois

Le Dogecoin explose littéralement depuis début avril. La valeur de la cryptomonnaie a été multipliée par 11 en tout juste un mois, passant de 0,05 euros à 0,57 euros l'unité. Comme souvent sur ce marché, cette progression produit un effet « boule de neige ». L'ascension vertigineuse du prix attire des investisseurs qui, en achetant, font eux-mêmes augmenter le prix.

A l'heure où nous écrivons ces lignes, la capitalisation du Dogecoin atteint près de 73 milliards d'euros. A titre de comparaison, c'est plus que celles de Renault, Bouygues, Carrefour, Véolia et la Société Générales réunies. En quelques semaines, le « doge » s'est hissé parmi le top 5 des cryptomonnaies, dans un marché qui en compte environ 9000.

Mais sa grande particularité est qu'elle ne repose sur aucun projet, contrairement à la plupart des « crytpo-stars » qui trouvent une légitimité théorique dans le développement d'une blockchain ou la volonté de s'imposer comme monnaie alternative.

>> A LIRE : Les NFT, ces cryptoactifs qui chamboulent le monde de l'art (mais pas seulement)



La cryptomonnaie, conçue comme une « blague », pèse 73 milliards d'euros

L'investissement dans toutes les cryptomonnaies reste encore très spéculatif. Pour le moment, aucune n'a franchement réussi à s'accrocher à l'économie réelle. Cela pourrait changer dans les prochains mois pour certaines d'entre-elles, vu les projets actuellement en développement. Mais pas pour le Dogecoin, dont l'ascension fulgurante tient plus à l'effet de mode qu'à un potentiel intrinsèque.

Le « Doge » est un mème, c'est-à-dire un visuel devenu viral sur Internet. Il s'agit de l'image d'un chien de la race shiba, sur laquelle les Internautes écrivent des textes très colorés censés refléter des pensées naïves que pourrait avoir le canidé. Sur Google Trends, site qui répertorie les expressions les plus tapées sur le moteur de recherche, on peut voir que le pic de popularité du « Doge » a été atteint à la fin de l'année 2013. Avant un nouveau décollage en début d'année 2021, mais pas pour les mêmes raisons.

En décembre 2013, le Bitcoin commençait tout juste à faire parler de lui. Après plusieurs flambées, sa valeur était passée de 20 dollars en janvier à plus de 500 dollars (un Bitcoin vaut 46.000 dollars aujourd'hui). Surfant sur leur époque, l'Australien Jackson Palmer et le développeur américain Billy Markus avaient alors créé le « Dogecoin », une cryptomonnaie humoristique combinant les succès du Bitcoin et du Doge. Selon ses fondateurs, l'objectif était alors « d'attirer une attention positive vers les cryptomonnaies ».

>> A LIRE : Impôts 2021 et cryptomonnaies : que faut-il déclarer ?


Mis en avant par les célébrités, le Dogecoin est devenu une mode en 2021

A la surprise de ses fondateurs, la capitalisation de la cryptomonnaie « parodique » atteignait 1 milliard de dollars 5 ans après sa création, pour une valeur unitaire d'un centime d'euro au maximum. Un niveau qu'elle ne retrouvera qu'en janvier 2021, au moment où sa valeur a explosé.

Mais cette croissance vertigineuse n'est pas due au potentiel de sa blockchain ou à ses dernières applications. Elle tient surtout à un message d'Elon Musk, patron des entreprises Space X et de Tesla. Le multimilliardaire américain est suivi sur Twitter par près de 53 millions de personnes. Chacun de ses messages est scruté et repris des milliers de fois. Sans nul doute, l'homme d'affaires a acquis par ce moyen un pouvoir d'influence énorme sur le marché des cryptomonnaies, et même sur le marché boursier (lire notre article « le Tweet à 3,8 milliards de dollars d'Elon Musk » )

Le 20 décembre 2020, l'homme le plus riche du monde a posté un message sans ambiguïté : « One word : Doge » (« Un seul mot : Doge »). Commenté 11.000 fois, re-posté 33.000 fois, aimé 222.000 fois. La définition parfaite d'un tweet devenu viral. Résultat : en une heure, la valeur du Dogecoin avait progressé de 20%.

Si l'homme d'affaires a réitéré plusieurs fois, il a aussi été suivi par d'autres célébrités. Le 5 février, Gene Simmons, chanteur du groupe de hard rock Kiss, postait sur le réseau social un message humoristique. Interpellant le patron de Space X avec le jeu de mot « To the moon ! »Jusqu'à la lune ! »), il postait une image parodiant le roi Lion, le représentant porté par le patron de Tesla et soulevant le chien Doge. Sous-entendu : nous faisons progresser la valeur du Dogecoin.

Le lendemain, le rappeur Snoop Dog, 19 millions d'abonnés sur le réseau, adressait à Elon Musk un tweet parodiant le visuel d'une de ses pochettes d'album. Sur l'image, on peut voir la tête de l'artiste remplacée par celle du chien, et son nom transformé en « Snoop Doge ». Un message aimé par 224.000 personnes, qui a précédé une augmentation du cours du Dogecoin de 170%.

La plaisanterie s'est poursuivie par l'instauration d'un « Dogeday » pour le 20 avril, le Dogecoin devenant ainsi presque un mème, au même titre que le chien « Doge ». Surfant sur l'effet de mode, la marque de barres chocolatées Snickers a basé une de ses campagnes de marketing virale sur le Dogecoin, twittant le gif d'un de ses emballages redessiné aux couleurs de la cryptomonnaie-mème.

L'ensemble de ces messages ne va pas sans poser questions : où s'arrête l'humour et où commence l'intérêt de voir la valeur de cette cryptomonnaie s'emballer ?

>> A LIRE : 10 cryptomonnaies alternatives au Bitcoin à suivre en 2021


Une cryptomonnaie sans projet et détenue par peu de portefeuilles

Début février, le chanteur du groupe Kiss a révélé sur Twitter qu'il a acheté du Dogecoin pour une somme à « 6 chiffres » (comprendre entre 100.000 et 999.000 dollars). A l'époque, une unité valait 0,04 centimes. Elle en vaut 0,57 à cette heure. Pour un investissement de 100.000 dollars, le rocker pourrait encaisser près de 1,5 millions de dollars aujourd'hui.

Mais à y regarder de plus près, c'est surtout le petit nombre de « baleines » qui peut surprendre. Seuls 98 portefeuilles détiennent environ 65% des Dogecoins. Un seul portefeuille est propriétaire de 28% des tokens en circulation. Si elles vendaient aujourd'hui, ces personnes auraient de grandes chances d'empocher un véritable pactole... Tout en faisant franchement baisser le cours, provoquant de lourdes pertes pour un grand nombre de particuliers.

L'investisseur Nic Carter, traditionnellement bienveillant à l'égard du Bitcoin, a expliqué trouver les tweets d'Elon Musk « déroutants », tout en qualifiant le Dogecoin de « coquille vide » lors d'une interview sur la chaîne de télévision américaine CNBC. « Malheureusement, de nombreux spéculateurs privés perdront de l'argent avec le Dogecoin sur le long terme, parce qu'il n'y a pas vraiment de technologie intéressante derrière la monnaie ».

Pour Mike Novogratz, président de la société Galaxy Digital spécialisée dans les cryptomonnaies et la blockchain, ce qui est en train de se produire sur le Dogecoin « rappelle l'affaire GameStop ». Pour rappel, le cours boursier de la société s'était envolé de manière irraisonnée, poussé par des particuliers voulant « se venger » du monde de la finance (lire notre article GameStop : quand des traders amateurs font trembler le système financier). « C'était amusant pendant un certain temps, mais maintenant, cela augmente le risque que les investisseurs perdent beaucoup d'argent. »

>> A LIRE : Comment acheter du Bitcoin ou des cryptomonnaies ?


Faut-il investir dans le Dogecoin ?

Selon certains de ses adeptes, le Dogecoin serait un espace de liberté, alors que le Bitcoin a cédé aux sirènes de la finance contrairement à son ambition de départ. Avec sa faible valeur unitaire, il sert parfois de monnaie d'échange entre des Internautes, ou peut être utilisé pour faire des dons. Mais l'explosion de sa valeur reste artificielle, uniquement poussée par sa mise en lumière par des célébrités. Conçue dès l'origine comme une blague, elle ne repose que sur cet effet de mode, qui ne durera probablement pas éternellement. Le faible nombre de détenteurs constitue lui aussi un grand risque.

Actuellement, une opération virale sur Tik Tok, réseau social apprécié des plus jeunes, a pour ambition d'emmener le Dogecoin « vers la lune », soit vers 1 dollar. A l'heure où nous écrivons ces lignes, sont prix est de 0,57 dollars. L'investissement est donc ici purement spéculatif et extrêmement risqué. Si vous choisissez d'acheter des Dogecoins, sachez que vous pouvez tout perdre. N'utilisez que de l'argent dont vous n'avez pas besoin et dont la perte n'aurait aucun impact négatif sur votre niveau de vie ou vos projets.

En 2018, alors que la première « bulle » des cryptomonnaies éclatait, provoquant un effondrement de nombreuses valeurs, le créateur du Dogecoin Jackson Palmer restait perplexe. « Lorsque j'ai blagué sur Twitter en parlant d'"investir dans le Dogecoin" fin 2013, je n'aurais jamais imaginé que la crypto-monnaie parodique que je venais de lancer existerait encore (...). Il existe un dicton populaire sur les marchés financiers du type : "Lorsque votre chauffeur de taxi vous dit d'acheter des actions, vous savez qu'il est temps de vendre." En gros, lorsqu'un étranger ayant (vraisemblablement) peu d'expérience sur le marché boursier vous donne des conseils, c'est une indication que le marché est trop populaire pour son propre bien. Ayant été en dehors de l'espace des crypto-monnaies pendant deux ans, début 2017, lorsque mes chauffeurs Uber ont commencé à me parler d'Ethereum, j'ai su que nous entrions dans une nouvelle période de crypto-mania spéculative ». CQFD.


Envie d'ajouter un commentaire ? De poser une question ?

* Information obligatoire
10000

Commentaires

Pas encore de commentaires. Soyez le premier !



S'abonner à la newsletter




Mieux comprendre l’article
Les mots marqués d'un * ou soulignés dans l'article sont brièvement définis ici.

Bitcoin :
Monnaie virtuelle utilisée sur Internet.

Crypto-actifs :
Les « crypto-actifs » sont des actifs virtuels, accessibles seulement depuis une plateforme Internet. Il s'agit par exemple des cryptomonnaies comme le Bitcoin. Ils n'ont actuellement pas d'existence légale en France, bien qu'ils soient utilisés pour spéculer.

Cryptomonnaie :
Une cryptomonnaie est une monnaie virtuelle. La plus célèbre est actuellement le Bitcoin. Elle n'est pas émise par une banque centrale et n'a pas de correspondance en espèce. Les cryptomonnaies sont uniquement échangeables grâce au protocole blockchain. Aucune n'a actuellement de cours légal.