ideal investisseur
Le magazine qui décrypte l'économie et les placements


ideal-investisseur.fr 
Menu ideal-investisseur.fr

Les taux des crédits immobiliers à nouveau à leur plus bas historique

| Publié le 10-01-2019 14:39 | Mise à jour le 07-06-2019 10:24
Les taux des crédits immobiliers à nouveau à leur plus bas historique
Crédit(s) photo(s) : © Shutterstock  

Bonne nouvelle pour les acheteurs immobiliers. Selon la Banque de France, les crédits ont retrouvé leur niveau historiquement bas de fin 2016, à 1,50% par an en moyenne. Un chiffre inférieur de 0,2 point à l'inflation, ce qui rend la période avantageuse pour les emprunteurs.

L'année des records pour les crédits immobiliers

Alors que les taux de rémunération de l'épargne sans risque sont quasi-nuls, voire négatifs si l'on prend en compte l'inflation, les Français sont toujours autant attirés vers l'immobilier. Après une année 2017 exceptionnelle, les conditions sont restées très favorables en 2018 notamment grâce aux conditions de crédit.

Les taux d'emprunt pour l'habitat n'ont presque jamais été aussi incitatifs. Selon la Banque de France, ils ont retrouvé en novembre leur plus bas historique à 1,50% en moyenne. Conséquence directe : le montant total des encours de crédits liés à l'habitat vient de franchir pour la première fois la barre symbolique des 1000 milliards d'euros.

Avec un taux moyen inférieur à l'inflation (estimée à 1,7% pour 2019 par l'INSEE), s'endetter revient à gagner en pouvoir d'achat. D'autant que les prix risquent de continuer à augmenter cette année. Dans un contexte d'incertitudes sur la conjoncture économique et de baisse de moral chez les professionnels, ces données ont de quoi rassurer.

D'après la 13ème édition du baromètre Crédit Foncier / CSA, 6 professionnels de l'immobilier sur 10 sont optimistes pour les 12 prochains moins. Un chiffre en net recul par rapport à l'année dernière (-20 points).


NEWSLETTER ideal-investisseur.fr :
Abonnez-vous ici !


Quelques hausses modérées de taux en janvier

Depuis décembre 2018, les courtiers disent cependant assister à quelques remontées de taux. La tendance est limitée, affichant entre 0,03 et 0,10 % selon la durée du crédit et le risque lié à l'emprunteur.

« En dépit de quelques hausses de taux limitées, la plupart de nos partenaires ont opté pour le statu quo, ce qui est souvent le cas en début d'année, les banques souhaitant d'abord jauger le marché avant de se positionner par rapport à la concurrence et mettre au point leur stratégie de taux... » explique Sandrine Allonier du courtier Vousfinancer, qui estime les taux moyens actuels à 1,35 % sur 15 ans, 1,55 % sur 20 ans et 1,75 % sur 25 ans.

A lire également : Prix immobilier : les inégalités territoriales se creusent

Modification des tarifs d'assurance

C'est la mauvaise nouvelle qui vient ternir le tableau. 2019 signe l'arrêt de l'exonération fiscale sur la garantie décès des contrats d'assurance emprunteur. Plusieurs banques ont déjà revu leurs tarifs.

« Si l'augmentation de tarif représente seulement quelques dixièmes de pourcents, pour l'emprunteur, ce n'est pas toujours anodin : les hausses vont, au sein d'une même banque, pour 200 000 € empruntés, de 2 € par mois pour les moins de 30 ans à plus de 5 € pour les plus de 55 ans… Un surcoût qui impacte donc davantage les séniors, qui sont déjà les plus pénalisés par la baisse du taux d'usure », analyse Sandrine Allonier.

A découvrir : notre comparateur de SCPI, avec Corum XL, Pierreval Santé, Eurovalys et bien d'autres


Réagir et laisser un commentaire


Soyez le premier à donner votre avis ou poser vos questions


*
*
(votre mail ne sera pas publié)

Cochez si vous souhaitez être averti(e) par mail lors de nouveaux commentaires
Oui, j'accepte les conditions d'utilisation du site