ideal investisseur
Le magazine qui décrypte l'économie et les placements


ideal-investisseur.fr 
Menu ideal-investisseur.fr

Faut-il investir dans les SCPI en 2020 ?

| Publié le 16-01-2020 16:36 | Mise à jour le 17-01-2020 09:41
Faut-il investir dans les SCPI en 2020 ?
Crédit(s) photo(s) : (c) Adobe Stock  

Le taux du livret A va baisser de 0,75% à 0,50% dès le premier février prochain. Une rémunération bien inférieure à l'inflation. Les fonds en euros des assurances-vie sont également pénalisés par la généralisation des taux bas. Pour aller chercher un peu de rendement sans risquer son épargne sur les marchés financiers, l'un des meilleurs placements du moment est la SCPI.

Les SCPI : un placement au succès grandissant

Les sociétés civiles de placement immobilier conquièrent un nombre grandissant de Français. Dans une conjoncture de taux bas, alors que les placements réglementés ne rapportent plus rien, leurs caractéristiques font que ces véhicules financiers présentent l'un des meilleurs compromis entre rendement et risque.

Les Français l'ont bien compris : bien que les chiffres définitifs ne soient pas encore connus, la collecte des SCPI sur 2019 devrait battre des records. Selon l'ASPIM, les investissements avaient déjà augmenté de 58% sur les 3 premiers trimestres par rapport à la même période de 2018. D'après les projections de France SCPI à l'automne dernier, le rendement brut moyen sur l'année devrait tourner autour de 4,55%.

Les SCPI sont des véhicules financiers qui investissent dans des immeubles en bloc. La plupart de ces sociétés se consacrent à l'acquisition de bureaux, qu'elles louent à des entreprises. Une classe d'actif qui présente un risque locatif moindre que les logements, et qui reste hors de portée des épargnants qui achètent un bien immobilier en direct.
Les SCPI perçoivent donc des loyers qu'elles redistribuent à leurs porteurs de parts, le plus souvent de manière trimestrielle.

L'un des avantages principaux des SCPI est que leurs revenus sont relativement décorrélés des marchés financiers. En effet, ceux-ci dépendent avant tout du marché locatif (le plus souvent un marché d'entreprises) et de la qualité des acquisitions. Bien que les rendements soient en baisse constante depuis plusieurs années (comme la plupart des placements hors marchés financiers), elles offrent ainsi une certaine visibilité dans la mesure où le marché locatif subit rarement des revirements brutaux, à l'inverse des marchés boursiers.

De nombreuses SCPI peuvent être comparées sur des sites spécialisés comme Portail-SCPI.fr.
A lire également : Quels sont les meilleurs placements pour 2020 ?


NEWSLETTER ideal-investisseur.fr :
Abonnez-vous ici !


Un des meilleurs équilibre rendement / risque du marché

Pour 2020, plusieurs facteurs font pencher la balance en faveur des SCPI parmi la myriade des placements. D'une part, leur risque modéré. De nombreuses SCPI sont classées avec un risque de 2/7, en fonction de leur stratégie d'investissement. D'autres peuvent afficher un risque plus élevé, comme par exemple les SCPI dédiées aux commerces qui subissent un marché immobilier plus volatile et des risques conjoncturels plus importants.

Globalement, les risques principaux sont ceux de se voir déprécier la valeur du patrimoine suite à une baisse du marché immobilier (ce qui provoque une baisse de la valeur des parts), et celui de la baisse des loyers (obsolescence du patrimoine, ralentissement de l'économie...). Des aléas conjoncturels donc, mais qui suivent des tendances longues.

En sélectionnant une SCPI d'envergure proposant une politique de frais modérés, une stratégie claire et un risque noté comme faible, la SCPI reste donc l'un des placements présentant le meilleur équilibre rendement / risque pour 2020.

Comment sont imposées les parts de SCPI ?
Les parts de SCPI sont imposées à l'impôt sur le revenu, de la même manière que les revenus locatifs. Ils sont considérés fiscalement comme des loyers. En tant que placement immobilier, la valeur des parts est, le cas échéant, à déclarer à l'IFI.

Quelle SCPI choisir ?

Plusieurs types de SCPI existent sur le marché, souvent accessibles à partir de quelques centaines d'euros. Si la plupart exploitent des bureaux, d'autres se positionnent sur des segments thématiques qui peuvent être porteurs. Ainsi l'investissement dans plusieurs SCPI est une source de diversification patrimoniale.

Pour ceux qui cherchent à obtenir du rendement, on trouve par exemple des SCPI spécialisées dans les établissements de santé, les logements ou les commerces. Certaines s'ouvrent à des marchés internationaux, notamment européens, avec un beau succès. Les SCPI fiscales proposent à leurs porteurs de parts de réduire leurs impôts en investissant dans des logements éligibles à l'une des lois de défiscalisation en vigueur (loi Pinel, loi Malraux...). Attention toutefois, ces SCPI distribuent souvent un rendement plus faible que celles dédiées au rendement pur.

Certaines SCPI sont accessibles à partir d'une assurance-vie multisupport. Attention, tous les contrats n'offrent pas cette possibilité. Vérifiez bien la gamme des unités de compte de votre contrat et portez également une attention sur les frais annuels qui peuvent être prélevés sur ces UC spécifiques.

Cet article est sponsorisé.


Réagir et laisser un commentaire


Soyez le premier à donner votre avis ou poser vos questions


*
*
(votre mail ne sera pas publié)

Cochez si vous souhaitez être averti(e) par mail lors de nouveaux commentaires
Oui, j'accepte les conditions d'utilisation du site