Ouvrir
Ouvrir
Disponible sur Google Play
Download on the App Store 
ideal investisseur
ideal investisseur


🏠 Accueil   ➤ Comparateur crowdfunding immobilier



Ce comparateur des plateformes de crowdfunding immobilier rassemble les données chiffrées produites par chacun des acteurs (« indicateurs clés de performance »). Il permettra aux particuliers de comparer leurs performances passées sur un ou plusieurs des critères sélectionnés. Mais attention : il faut garder à l’esprit que les performances passées ne sont pas des garanties que les performances futures seront équivalentes.

Nous avons passé en revue les principales plateformes de crowdfunding immobilier sur 10 critères : l'ancienneté, le nombre de projets financés depuis l'origine, la fréquence de renouvellement des projets, le montant total collecté, le rendement moyen distribué aux investisseurs, la durée moyenne d'un investissement sur les 2 dernières années, les taux de retard et de défaut, le taux de remboursement déjà effectué, les frais supportés par les investisseurs.

La méthodologie d’analyse a ainsi été modifiée. Contrairement à nos autres comparateurs, nous avons choisi cette année de ne pas classer les plateformes les unes par rapport aux autres en leur attribuant des notes. Si cette classification permet de comparer des produits entre eux, cela ne s’applique pas aux plateformes, dont la stabilité dépend du choix quotidien des projets financés. Par ailleurs, un classement quantitatif sous le prisme du rendement n’a pas de sens pour 2 raisons principales. Les performances des projets pris indépendamment ont été très élevées ces dernières années par rapport à la plupart des autres placements. Mais qui dit rendement élevé dit risques élevés pour l’investisseur. De la même manière, une classification sur la base du nombre de projets financés n’a pas lieu d’être, puisqu’une quantité élevée peut être le résultat d’un manque de sélectivité ou d’un bon réseau de porteurs de projets. Enfin, les plateformes pratiquent pour la plupart une absence de frais pour les investisseurs et sont dotées de plateformes fonctionnelles.

Dans le contexte actuel, nous souhaitons également attirer l’attention des investisseurs sur le fait que les opérateurs immobiliers subissent un risque accru. L’augmentation des taux de crédit provoque une raréfaction des acheteurs, et, malgré une tendance baissière sur quelques régions, les prix des biens rénovés ou neufs restent hauts du fait du coût du foncier, des normes environnementales et de l’inflation sur les matériaux. Ces évènements peuvent entraîner un risque accru (retard des projets, baisse de la marge...). La diversification des placements est plus que jamais fondamentale.

Les rendements passés ne sont pas une garantie de performances futures équivalentes. Les sommes investies sont soumises à un risque de perte en capital et restent bloquées jusqu'à la fin des projets, même si ceux-ci ont du retard. La revente des parts est également difficile, voire impossible.

Les données de collectes sont données en millions d'€.

Données issues des indicateurs de performance fournis par les plateformes, mise à jour de février à juin 2023.

Nom
Ticket d'entrée
Montant total collecté
Nb moy. de projets / 2 ans
Taux de retard
Nb de défauts
Durée moyenne d'invest.

CLUBFUNDING
 1000 € 
942.0
272
5%
0
22.00 mois

HOMUNITY
 1000 € 
538.0
96
7%
0
26.90 mois

ANAXAGO
 1000 € 
499.0
30
2%
2
30.50 mois

WISEED IMMOBILIER
 100 € 
309.7
130
13%
3
23.20 mois

RAIZERS
 1000 € 
280.0
90
12%
0
20.50 mois

FUNDIMMO
 1000 € 
256.8
97
11%
0
22.70 mois

KOREGRAF
 2000 € 
232.5
86
3%
0
18.90 mois

FINPLE
 1000 € 
181.4
46
2%
0
28.00 mois

WALLIANCE
 500 € 
92.0
0
0%
0
18.90 mois

UPSTONE
 100 € 
78.8
31
19%
0
10.10 mois

MONEGO
 1000 € 
75.8
54
2%
0
24.90 mois

La Première brique
 1 € 
56.3
114
2%
0
13.04 mois

LYMO
 100 € 
45.5
12
10%
0
23.90 mois

CITESIA
 1000 € 
38.3
16
0%
0
20.75 mois

BALTIS
 1000 € 
33.9
39
5%
0
15.80 mois

IMMOCRATIE
 1000 € 
32.6
18
16%
0
15.10 mois

MY CAPITAL IMMO
 100 € 
28.4
23
0%
0
21.30 mois

BEEFORDEAL
 1000 € 
10.7
9
17%
0
17.71 mois

WEEXIMMO
 1000 € 
8.4
6
0%
0
15.50 mois




Ticket d'entrée :
1000 € 

Montant total collecté
 942.0million(s) d'euros  

Nb de projets financés
 836 

Taux de
retard
4.5 %


Rendement moyen / an / projet
 9.95% / an  


Durée moyenne d'investissement 2022
 22.00 mois  

Frais pour l'investisseur
0%









Ticket d'entrée :
1000 € 

Montant total collecté
 538.0million(s) d'euros  

Nb de projets financés
 442 

Taux de
retard
6.8 %


Rendement moyen / an / projet
 8.63% / an  


Durée moyenne d'investissement 2022
 26.90 mois  

Frais pour l'investisseur
0%









Ticket d'entrée :
1000 € 

Montant total collecté
 499.0million(s) d'euros  

Nb de projets financés
 232 

Taux de
retard
3 %


Rendement moyen / an / projet
 9.95% / an  


Durée moyenne d'investissement 2022
 30.50 mois  

Frais pour l'investisseur
0%









Ticket d'entrée :
100 € 

Montant total collecté
 309.7million(s) d'euros  

Nb de projets financés
 721 

Taux de
retard
7.6 %


Rendement moyen / an / projet
 9.24% / an  


Durée moyenne d'investissement 2022
 23.20 mois  

Frais pour l'investisseur
0.90 %









Ticket d'entrée :
1000 € 

Montant total collecté
 280.0million(s) d'euros  

Nb de projets financés
 276 

Taux de
retard
12.3 %


Rendement moyen / an / projet
 9.9% / an  


Durée moyenne d'investissement 2022
 20.50 mois  

Frais pour l'investisseur
0%









Ticket d'entrée :
1000 € 

Montant total collecté
 256.8million(s) d'euros  

Nb de projets financés
 383 

Taux de
retard
11.5 %


Rendement moyen / an / projet
 8.54% / an  


Durée moyenne d'investissement 2022
 22.70 mois  

Frais pour l'investisseur
0%









Ticket d'entrée :
2000 € 

Montant total collecté
 232.5million(s) d'euros  

Nb de projets financés
 305 

Taux de
retard
3 %


Rendement moyen / an / projet
 9.2% / an  


Durée moyenne d'investissement 2022
 18.90 mois  

Frais pour l'investisseur
0%









Ticket d'entrée :
1000 € 

Montant total collecté
 181.4million(s) d'euros  

Nb de projets financés
 141 

Taux de
retard
2.1 %


Rendement moyen / an / projet
 7.23% / an  


Durée moyenne d'investissement 2022
 28.00 mois  

Frais pour l'investisseur
0%









Ticket d'entrée :
500 € 

Montant total collecté
 92.0million(s) d'euros  

Nb de projets financés
 47 

Taux de
retard
0 %


Rendement moyen / an / projet
 5.61% / an  


Durée moyenne d'investissement 2022
 18.90 mois  

Frais pour l'investisseur
0%









Ticket d'entrée :
100 € 

Montant total collecté
 78.8million(s) d'euros  

Nb de projets financés
 106 

Taux de
retard
18.9 %


Rendement moyen / an / projet
 11.88% / an  


Durée moyenne d'investissement 2022
 10.10 mois  

Frais pour l'investisseur
0%









Ticket d'entrée :
1000 € 

Montant total collecté
 75.8million(s) d'euros  

Nb de projets financés
 174 

Taux de
retard
1.7 %


Rendement moyen / an / projet
 9% / an  


Durée moyenne d'investissement 2022
 24.90 mois  

Frais pour l'investisseur
0%









Ticket d'entrée :
1 € 

Montant total collecté
 56.3million(s) d'euros  

Nb de projets financés
 251 

Taux de
retard
1.6 %


Rendement moyen / an / projet
 11.55% / an  


Durée moyenne d'investissement 2022
 13.04 mois  

Frais pour l'investisseur
0%









Ticket d'entrée :
100 € 

Montant total collecté
 45.5million(s) d'euros  

Nb de projets financés
 90 

Taux de
retard
10 %


Rendement moyen / an / projet
 10.24% / an  


Durée moyenne d'investissement 2022
 23.90 mois  

Frais pour l'investisseur
0%









Ticket d'entrée :
1000 € 

Montant total collecté
 38.3million(s) d'euros  

Nb de projets financés
 40 

Taux de
retard
0 %


Rendement moyen / an / projet
 9.6% / an  


Durée moyenne d'investissement 2022
 20.75 mois  

Frais pour l'investisseur
0%









Ticket d'entrée :
1000 € 

Montant total collecté
 33.9million(s) d'euros  

Nb de projets financés
 82 

Taux de
retard
4.9 %


Rendement moyen / an / projet
 9.66% / an  


Durée moyenne d'investissement 2022
 15.80 mois  

Frais pour l'investisseur
0%









Ticket d'entrée :
1000 € 

Montant total collecté
 32.6million(s) d'euros  

Nb de projets financés
 91 

Taux de
retard
16.5 %


Rendement moyen / an / projet
 10.95% / an  


Durée moyenne d'investissement 2022
 15.10 mois  

Frais pour l'investisseur
Selon projet









Ticket d'entrée :
100 € 

Montant total collecté
 28.4million(s) d'euros  

Nb de projets financés
 62 

Taux de
retard
0 %


Rendement moyen / an / projet
 9.14% / an  


Durée moyenne d'investissement 2022
 21.30 mois  

Frais pour l'investisseur
1.00 %









Ticket d'entrée :
1000 € 

Montant total collecté
 10.7million(s) d'euros  

Nb de projets financés
 23 

Taux de
retard
17.4 %


Rendement moyen / an / projet
 9.48% / an  


Durée moyenne d'investissement 2022
 17.71 mois  

Frais pour l'investisseur
0%









Ticket d'entrée :
1000 € 

Montant total collecté
 8.4million(s) d'euros  

Nb de projets financés
 30 

Taux de
retard
0 %


Rendement moyen / an / projet
 9.52% / an  


Durée moyenne d'investissement 2022
 15.50 mois  

Frais pour l'investisseur
0%






Crowdfunding immobilier : comparer les plateformes de manière objective

Le succès du financement participatif immobilier est croissant auprès des particuliers. En 2021, la collecte avait presque doublé et franchi la barre du milliard d'euros collectés. En 2022, elle a encore progressé de 40% selon Financement Participatif France (FPF).

Officialisées en 2014, les plateformes de crowdfunding immobiliers proposent de participer au financement de projets immobiliers à partir d'un investissement de quelques centaines d'euros. Accessible au plus grand nombre, ce placement affiche également une belle rentabilité : le taux de rendement interne culmine à plus de 9% par an en moyenne (avant impôts), contre un blocage des fonds investis pendant 12 à 36 mois.

Les acteurs immatriculés auprès de l'ORIAS se différencient surtout par la variété et les caractéristiques des projets présentés. Pour y voir plus clair, voici notre analyse des principales plateformes de crowdfunding immobilier.


La Première Brique : des opérations rapides pour un retour sur investissement élevé

La Première Brique est l'une des plateformes les plus jeunes de l’univers du crowdfunding immobilier. Lancée en 2019, elle a obtenu le statut d’Intermédiaire en Financement Participatif (IFP). Autrement dit, contrairement à ses concurrentes elle est spécialisée dans les prêts et non dans l'investissement en titres financiers.

Les investisseurs peuvent prêter de l’argent aux porteurs de projets à partir de 1€, sans frais. Sur les projets que nous avons pu consulter, les intérêts doivent commencer à être versés chaque mois à partir du démarrage de l’opération. C'est une différence avec les autres plateformes, dont les porteurs de projet émettent des actions ou obligations et proposent pour la plupart un payement in fine du capital et des intérêts.

Depuis sa création, le site a collecté 56 millions d’euros pour 251 projets. Les opérations financées sont généralement de petits programmes immobiliers de marchand de biens. Elles ont généré un rendement moyen annuel de 11,2% par an (les performances passées ne préjugent pas des performances futures), pour une durée d'investissement relativement courte (11 mois). Ces caractéristiques sont typiques des opérations de marchand de bien.

Ainsi, La Première Brique présente l’un taux les plus élevés, pour une durée moyenne d’investissement nettement inférieure au marché. A notre sens, tout cela va vite... Peut-être bien trop vite à l'heure où le marché immobilier se tend. Le risque semble ici important.
L'on note que le taux des opérations déjà remboursées est légèrement inférieur à la moyenne, ce qui est lié à la jeunesse de la plateforme. À ce stade, elle affiche également un taux de retard de 2% et aucun défaut.

Le site est ergonomique et assez simple d’utilisation. La présentation des projets semble cependant un peu trop succincte, et certains éléments manqueront probablement à quelques investisseurs.

Côté réputation, les avis sur La Première Brique sont pour le moment très positifs. Les investisseurs regrettent toutefois le manque de projets et le manque de temps pour investir (la plateforme semble victime de son succès).

Source des données : https://www.lapremierebrique.fr/fr/indicateurs-de-performance


Weeximmo :

Créée en 2015 et disposant du statut de Conseiller en Investissement Participatif, Weeximmo proposait d’investir dans seulement 3 à 5 projets par an jusqu’à récemment. En 2020, le site a été racheté par Baila Private Equity, avec pour ambition de multiplier les projets financés. Le rythme semble accélérer légèrement, mais reste toujours parmi les moins soutenus dans le marché du crowdfunding immobilier.

La plateforme a collecté 7,4 millions d’euros pour financer 27 projets depuis son lancement. Il s’agit majoritairement de projets de 20 à 40 logements en promotion immobilière ou en réhabilitation. On trouve aussi des opérations de lotissements.

Les investisseurs peuvent miser à partir de 1000 €, et la plateforme ne prélève pas de frais. Le rendement affiché atteint 8,8% par an en moyenne (les performances passées ne préjugent pas des performances futures), sur un investissement de 17 mois (contre 22 en moyenne pour les concurrents). Début 2023, Weeximmo n’avait jamais signalé de retard ou de défaut sur les programmes financés.

L’ergonomie sur les pages projets est intéressante, même si le site manque de modernité sur sa partie publique. L’analyse et la présentation des opérations peuvent néanmoins sembler un peu succinctes. Le « plus » : un indicateur de santé par projet est téléchargeable dans la partie publique du site. Sans remplacer le suivi dû aux investisseurs, c’est un bon indicateur pour ceux qui se renseignent sur la plateforme.

Côté réputation, rien à signaler sur WeexImmo. Le peu d’avis déposés sur Internet est positif, mais évoque le manque de projets à financer.

Source des données : https://weeximmo-prod.s3.eu-west-1.amazonaws.com/uploads/Indicateur_de_performance_weeXimmo_31122022.pdf


Immocratie :

Créée en 2016, Immocratie est une plateforme de taille moyenne spécialisée sur l’immobilier. Elle dispose du statut de CIP et peut donc ouvrir des projets à l’investissement sous forme d’actions ou d’obligations.

Le site propose des projets variés sur toute la France : promotion, achat / revente, division parcellaire, lotissement... Depuis sa création, il a permis de collecter 30,7 millions d’euros sur 86 opérations.

Cette sélectivité est peut-être ce qui permet à Immocratie d’afficher le rendement moyen annuel le plus important du secteur, avec 11,6% depuis sa création pour une durée moyenne de 14,9 mois (les performances passées ne préjugent pas des performances futures). Cette information est cependant à mettre en balance avec un taux de retard de 9%, légèrement supérieur à la moyenne de ses concurrents. À ce jour, la plateforme n’a cependant enregistré aucun défaut. Attention cependant, car en l'état actuel du marché de tels niveaux invitent à la prudence.

Pour investir, les particuliers doivent miser au moins 1000 €. Parfois, l’investissement est soumis à des frais d’entrée, ce qui est un point négatif. Cette donnée sera indiquée sur la fiche du projet.

Côté ergonomie, le design du site semble un peu dépassé. C’est d’ailleurs l’une des seules critiques que formulent les rares investisseurs qui ont laissé des commentaires et avis sur différents sites Internet au sujet d’Immocratie.

Source des données : https://www.immocratie.com/statistiques-et-performances/


Koregraf :

Créé en 2014 sous le nom de Crowdfunding-immo, Koregraf compte aujourd’hui le Crédit Mutuel Arkea et la BNP dans son capital. La plateforme, parmi les pionnières du marché, dispose du statut de CIP.

Depuis son lancement, Koregraf a collecté plus de 235 millions d’euros et financé 305 projets immobiliers, ce qui la place parmi les sites les plus actifs du secteur. La plupart des levées de fonds concernent de petites opérations de promotion immobilière de logements ou d’achat-revente d’appartements. Le rythme est de plus en plus soutenu, avec environ 85 projets proposés chaque année. Les montants collectés par projet sont variables, de 200.000 € à plus de 1 million d’euros.

Les Internautes peuvent investir à partir de 2000 € dans des projets sous forme d’obligations à taux fixe pour 12 à 36 mois. Il n’y a pas de frais pour les investisseurs. Depuis son lancement, le rendement moyen distribué aux investisseurs est de 8,70% par an (les performances passées ne préjugent pas des performances futures). La plateforme affiche 3% de retards dans les projets financés, et aucun défaut. Au 1er janvier 2023, Koregraf avait remboursé près de 45% des projets proposés depuis l'origine sur la plateforme, un chiffre dans la moyenne.

Le site est quant à lui simple d’utilisation, mais semble un peu moins développé que certains de ses concurrents.


Source des données : https://www.koregraf.com/content/58-statistiques.html

Clubfunding : un volume important d'opérations

Lancée en 2015, Clubfunding est devenue l’une des plus importantes plateformes de crowdfunding immobilier. Détentrice du statut de CIP, elle propose également, à de rares occasions, d’investir dans des fonds de private equity.

Clubfunding détient le record du montant collecté depuis son origine, avec 942 millions d’euros pour 836 projets. Les opérations à financer sont constamment renouvelées. Ce volume élevé reste compatible avec de bonnes performances.

La plateforme affiche un rendement moyen de 10% depuis son lancement (les performances passées ne préjugent pas des performances futures) et une durée moyenne d’investissement de 22 mois sur les 2 dernières années. Le taux de retard reste raisonnable mais a progressé ces derniers mois, avec 5% des projets décalés. Aucun défaut n'a été enregistré à ce jour. 45% des projets présentés depuis l'origine sont terminés et intégralement remboursés, ce qui est dans la moyenne du marché.

Le ticket d’entrée est aussi dans la moyenne, avec 1000 € minimum pour devenir « membre du club » des investisseurs et aucun frais. Fait intéressant, sur les projets que nous avons pu consulter, Clubfunding verse des intérêts mensuels.

Le site Internet est de bonne qualité. Les informations sont disponibles facilement. On note la possibilité de consulter les projets avant leur lancement, et une option pour ajouter la date et l’heure de l’ouverture de la collecte à son calendrier pour pouvoir être réactif.

Car au-delà de la bonne réputation de la plateforme, la vitesse à laquelle les fonds sont levés chagrine certains investisseurs. Victime de son succès, Clubfunding est une solution rapide et simple d’investir dans le crowdfunding immobilier, à condition d’avoir étudié les projets en amont et d’être réactif.

Source des données : https://www.clubfunding.fr/quisommenous#indicateurs


Wiseed :

Wiseed est l’une des plateformes les plus anciennes. Généraliste créée en 2009, elle s’est lancée dans l’immobilier en 2011 avec le financement du promoteur toulousain Lymo, qui deviendra à son tour plateforme de crowdfunding immobilier. Elle détient actuellement le statut de Prestataire de Services d’Investissement (PSI), ce qui lui permet de proposer d'investir dans des projets mais aussi dans des produits financiers de type OPC.

Depuis son origine, Wiseed a financé 613 projets immobiliers pour un montant de 256 millions d’euros. Les projets présentés sont assez variés, de la petite opération de marchand de biens à la grande opération de promotion immobilière. Le rythme de proposition des nouveaux dossiers est assez élevé.

Les particuliers peuvent investir à partir de 100 €, avec la particularité de devoir payer des frais de 0,90% du montant investi en guise de frais d'entrée. Depuis son lancement, les projets financés ont généré un rendement de 9,26% pour une durée d'investissement de 22 mois en moyenne (les performances passées ne préjugent pas des performances futures). Wiseed présente toutefois un taux de retard qui semble élevé : 11% depuis son lancement. Le site a également dû constater 2 échecs de projets.

L'interface a récemment été modernisée. Elle reste assez simple d’utilisation et met à disposition des informations très détaillées sur chaque projet. De même, les investisseurs disposent d’un simulateur d’investissement et d’un espace de discussion pour poser leurs questions, qui sont visibles de la communauté.

Sur Internet, la réputation de Wiseed est mitigée. Certains investisseurs pointent les retards des projets et un manque de communication du service clients. Certains déplorent également les frais imposés aux investisseurs dès la souscription, ce qui n’est effectivement pas la norme sur le marché.

Source des données : https://a.storyblok.com/f/120264/x/791f1e7495/indicateurs-de-performance-fpf-au-31-03-2022.pdf


Upstone :

Lancée en 2016, Upstone est spécialisé sur le crowdfunding immobilier et détient le statut de CIP. Plateforme de taille moyenne, elle finance des projets variés comme la construction de logements ou de crèches. Upstone a ainsi financé 94 projets depuis sa création, pour un montant d’environ 70 millions d’euros.

Upstone propose aux particuliers d’investir à partir de 100 euros, ce qui est l’un des tickets d’entrée les plus bas du marché. Il n’y a pas de frais pour l’investisseur. Le rendement annuel moyen des projets financés est au contraire l’un des plus élevés du marché : il ressort à plus de 11% depuis son origine pour une durée moyenne d’investissement de 17,7 mois en moyenne (les performances passées ne préjugent pas des performances futures).

Ce haut rendement est peut-être lié avec une prise de risque plus importante que d'autres plateformes : 28% des projets accusent un retard, soit près de 1 sur 3. Même si pour l’instant aucun n'a fait défaut, la réputation d’Upstone s’en ressent. Sur Internet, les commentaires concernant la plateforme évoquent principalement ce problème.

Côté ergonomie, l’interface est assez simple, peut-être même un peu trop. L’on regrette par exemple que certains visuels ne soient pas suffisamment travaillés, ou qu’une seule image soit exploitée pour le financement de différents projets de crèche. Les informations fournies sont parfois un peu succinctes, mais les investisseurs peuvent consulter de nombreux documents.

Source des données : https://www.upstone.co/indicateurs-de-performance


Walliance :

Walliance a été créée en France en 2019 et est enregistré comme CIP depuis début 2020. Il s’agit à l’origine d’un site de financement participatif italien.

Peu d’informations sont disponibles à l’heure actuelle sur cette plateforme.

Côté ergonomie, le site est moderne mais lent à charger. Aucun projet n’est visible et les informations disponibles sont assez floues, voire parfois mal traduites. Lors de notre visite, l’expérience s’est arrêtée rapidement : pour confirmer son inscription il est nécessaire de recevoir un code par SMS. Code qui n’a jamais été reçu. Nous avons souhaité contacter le chat, mais la mention « délai de réponse moyen : 1 jour » nous a refroidis. À suivre, donc.


My Capital Immo :

Lancé en 2017 et édité par Happy Capital qui détient le site généraliste de financement participatif éponyme, My Capital Immo se concentre sur le crowdfunding immobilier. Le site détient le statut de CIP.

Depuis son lancement, la plateforme a levé 28,4 millions d’euros pour financer 62 projets. Elle figure donc parmi les moins actives de l’écosystème. Ses performances sont pour le moment inférieures au marché : 9,30% de rendement moyen par an pour l’ensemble de ses projets (les performances passées ne préjugent pas des performances futures), avec une durée moyenne d’investissement d’un peu moins de 2 ans. Elle ne présente à ce jour aucun retard ni défaut sur les projets financés.

Les particuliers peuvent investir dans les opérations présentées à partir de 100 €. My Capital Immo prélève cependant des frais de 1%, ce qui n’est pas courant sur le marché.

L’interface est claire, mais quelques bugs sont présents (le bouton pour être averti des prochains projets ne fonctionne pas, par exemple). De même, il n’est pas possible de voir la description des projets dont les levées de fonds ont été clôturées si l’on n’a pas investi.

Sur Internet, peu d'avis portent sur My Capital Immo. La maison mère, Happy Capital, reste tout aussi discrète.

Source des données : https://www.mycapital.immo/crowdfunding/statistiques


Anaxago Immobilier :

Anaxago est l’une des pionnières et principales plateformes de financement participatif françaises. Lancée en 2012, elle a reçu le statut de CIP en 2014, puis a progressivement évolué pour obtenir celui de « société de gestion de portefeuille » en 2018. Elle est donc autorisée à proposer d’investir dans des projets immobiliers de toute envergure ainsi que dans des fonds d’investissement (SCPI, private equity...).

Le crowdfunding immobilier est devenu l’une de ses principales activités. Depuis son lancement, Anaxago a ainsi collecté 422 millions d’euros pour financer 218 projets, affichant des montants unitaires souvent élevés (environ 2 millions d’euros collectés par projet en moyenne).

Orientée vers le grand public avec un ticket d’investissement à 1000 € et 0% de frais, la société propose d’investir dans des « Club Deals » qu’elle gère et dont elle détient des parts. Le rendement moyen déclaré se situe à 9,8% par an depuis l’origine (les performances passées ne préjugent pas des performances futures).

La durée d’investissement est cependant supérieure au marché (31 mois contre 22 en moyenne), phénomène que l’on peut attribuer à la taille des projets financés. Peu de retards sont constatés, mais la plateforme a par le passé dû essuyer 2 échecs d'un promoteur, dont elle a repris les projets pour préserver les intérêts des investisseurs.

Le site est assez agréable mais peut paraître assez complexe de prime abord. Il a toutefois le mérite d’être complet : les informations données sur chaque projet sont nombreuses, et les investisseurs peuvent profiter d’un simulateur de rendement et d’une interface de discussion. Un bémol cependant : les projets semblent présentés de façon très positive, et peut-être pas assez critique.

Les avis sur Anaxago Immobilier sur Internet sont bons dans l’ensemble. Les personnes qui émettent des critiques évoquent les retards de certains programmes. Le service clients est parfois pointé pour son manque de réactivité, mais l’ensemble des avis laissés sur Internet obtiennent une réponse de la part d’Anaxago, ce qui tempère ces propos.

Source des données : https://www.anaxago.com/statistiques


Homunity :

Homunity est une plateforme spécialiste du secteur immobilier lancée en 2014. Elle dispose du statut de Conseiller en Investissement Participatif (CIP) et est donc autorisée à proposer des investissements en actions et en obligations à ses utilisateurs pour financer des projets de promotion immobilière ou de marchand de biens. En 2019, la société de gestion internationale Tikehau Capital a intégré son capital via sa filiale Credit.fr.

Homunity fait partie des plateformes françaises qui ont financé le plus de programmes immobiliers. Elle a collecté près de 340 millions d’euros pour environ 330 projets depuis sa création. Elle est capable de financer des opérations d’envergure (la collecte moyenne par projet dépasse le million d’euros), et de proposer de nombreux dossiers chaque année à ses investisseurs (plus de 40 par an en moyenne depuis son lancement).

La plateforme est simple d’utilisation. Les investisseurs peuvent y investir à partir de 1000 euros par mois et sans frais. Les performances des projets proposés sont toutefois légèrement inférieures à la moyenne du marché : 9,02% par an depuis le lancement de la plateforme (les performances passées ne préjugent pas des performances futures), sur une durée d’environ 21 mois.

Malgré quelques mauvais points, la réputation de Homunity est plutôt bonne sur Internet. Les critiques portent sur quelques lenteurs du service client, ou sur des bugs de la plateforme (probablement liés au succès des collectes).

Le point négatif principal est cependant un taux de retard assez important par rapport aux autres plateformes : près de 11% des projets n'ont pas été achevés dans les temps, selon les données publiées par la plateforme. Aucun n’a toutefois fait défaut jusqu’à maintenant.

Source des données : https://www.homunity.com/fr/statistique


Wesharebonds :

Fondée en 2015, WeShareBonds était initialement une plateforme dédiée aux prêts aux petites et moyennes entreprises (crowdlending). En 2016, La Banque Postale est entrée au capital de la société. Le modèle a récemment évolué vers le financement de projets immobiliers, qui sont devenus majoritaires. Le site dispose des statuts de CIP et d’IFP.

WeShareBonds a collecté 45,8 millions d’euros pour 62 projets immobiliers. Le nombre d’opérations de promotion et de marchand de biens proposées croît, tout comme le montant des collectes.

Les investisseurs peuvent miser à partir de 1000 €, sans frais. Les performances restent cependant inférieures au marché à ce stade : 8,8% par an de rendement moyen sur l’ensemble des projets (les performances passées ne préjugent pas des performances futures), pour un investissement de 22 mois en moyenne. La plateforme ne souffre cependant d’aucun retard ni d’aucune défaillance de projet.

Sur le site, les informations sur les projets sont présentées clairement et de façon très visuelle, avec par exemple une note de A à E donnée à chaque projet dans un style graphique qui ressemble à la présentation des diagnostics de performance énergétique.

Côté réputation, rien à dire.à ce stade. Les commentaires sont excellents.

Source des données : https://www.wesharebonds.com/performances-en-crowdfunding


Raizers :

Lancé en 2016, Raizers est un site de crowdfunding spécialisé sur l’immobilier. Il dispose du statut de Conseiller en Investissement Participatif, et peut donc proposer d’investir dans des actions ou obligations sur chaque projet.

Depuis son lancement, la plateforme a collecté 240 millions d’euros pour 245 projets. Les opérations financées sont de petite ou de moyenne taille, mais le montant levé pour chacune peut être élevé. Il dépasse en moyenne le million d’euros.

Raizers propose d’investir, sans frais, à partir de 1000 euros dans des projets de promotion immobilière et de marchand de biens. Selon les données de la société, le rendement moyen constaté depuis le lancement de la plateforme est de 9,9% par an (les performances passées ne préjugent pas des performances futures). La durée moyenne d’investissement est quant à elle conforme, voire inférieure, avec 20 mois. De bonnes performance, mais il faut préciser que 7% des projets ont jusqu’à maintenant subi un retard.

Le site Internet est très simple d’utilisation. De nombreuses informations sont disponibles sur les projets. Les bilans financiers sont facilement lisibles depuis l’interface.

Sur Internet, la réputation de Raizers est à ce stade assez bonne. Quelques investisseurs critiquent néanmoins un manque de communication sur des projets qui subissent un délai.

Source des données : https://raizers.com/performance_indicators


Fundimmo :

Créée en 2015 comme plateforme spécialisée en crowdfunding immobilier, Fundimmo a intégré le groupe immobilier Atland en 2019. Elle a obtenu le statut de Prestataire de Services d’Investissement (PSI), ce qui lui permet notamment de collecter en Europe et de proposer d’autres types d’investissement (SCPI).

Depuis son lancement, Fundimmo a financé 363 projets immobiliers pour une collecte de 238,5 millions d’euros. Il s’agit généralement d’opérations de promotion ou de marchand de biens de taille intermédiaire (collecte moyenne d’environ 650.000 euros depuis l’origine) qui souhaitent constituer les fonds propres.

Le rythme des nouveaux projets est assez soutenu et les collectes vont parfois très vite, ce qui peut être frustrant pour les personnes qui n’ont pas réussi à investir dans les minutes suivant leur ouverture.

Les investisseurs peuvent miser à partir de 1000 € sur les projets sans frais. Les rentabilités objectifs vont de 7% à 12% par an. Le rendement moyen a été de 9,1% par an et par projet depuis le lancement du site pour une durée moyenne de 21 mois (les performances passées ne préjugent pas des performances futures). 5% des projets financés depuis l’origine ont subi un retard, mais aucun n’a été en défaut.

Fundimmo bénéficie d’une plateforme simple d’utilisation, mais un peu austère. Les informations sur les projets sont cependant nombreuses, et c’est bien là l’essentiel pour les investisseurs.

La réputation de Fundimmo tend à se dégrader si l’on en croit l’historique des commentaires des investisseurs. Certains soulignent la multiplication des retards sur le 1er semestre 2022, ainsi qu’un manque de réactivité du service clients lorsque les situations se compliquent.

Source des données : https://www.fundimmo.com/indicateurs-de-performance

Lymo :

La plateforme de crowdfunding Lymo a été créée en 2013 avec une particularité : l’objectif initial était de lever des fonds pour financer les projets de la société mère, spécialisée dans la promotion immobilière de petites résidences. Depuis, le site a obtenu le statut de CIP et a ouvert ses collectes à d’autres opérateurs. La société compte aujourd’hui Bouygues Immobilier parmi ses actionnaires.

Lymo propose d’investir dès 100 € et sans frais. Depuis sa création, le site a collecté près de 39 millions d’euros pour financer 78 projets. Ces données en font l’une des plateformes les moins actives du marché en termes de collecte, sans rien enlever à son efficacité.

La société présente en effet un rendement moyen de 9,71% par an depuis son lancement (les performances passées ne préjugent pas des performances futures) pour une durée d’investissement légèrement plus longue que la moyenne (26,4 mois contre 22 en moyenne). Néanmoins, elle affiche un taux de retard assez important par rapport à ses concurrentes : 9% de ses projets ont pour le moment subi un délai, sans pour autant comptabiliser d'échec.

Le site offre une navigation simple et des informations bien détaillées. Les « plus » : un forum par projet qui permet aux investisseurs de poser des questions auxquelles l’équipe de Lymo répond systématiquement, et un planning des collectes à venir sur les 12 prochains mois pour se tenir informé.

Sur Internet, les avis sur la plateforme d’investissement sont excellents (à ne pas confondre avec les avis sur le promoteur Lymo qui sont différents). La qualité du service investisseurs est souvent mise en avant et ce malgré les retards, probablement grâce à une politique de communication efficace.

Source des données : https://lymo.fr/statistiques


Baltis :

Créée en 2016, Baltis dispose du statut de CIP pour exercer l’activité de crowdfunding depuis novembre 2019. Sa plateforme est donc l’une des plus récentes du secteur. Néanmoins, la société avait financé d’autres projets de manière plus confidentielle, avant l’extension de ses activités au financement participatif. En 2021, le groupe immobilier Magellim en est devenu actionnaire.

Baltis propose d’investir à partir de 1000 euros dans des opérations de marchands de biens ou de promotion immobilière, sans frais pour l’investisseur. Selon ses indicateurs clé de performance, la plateforme a collecté 22 millions d’euros pour 61 projets depuis 2020. Les projets présentés lèvent des montants variables, avec une moyenne d’environ 360.000 euros.

Depuis l’origine, elle déclare avoir distribué un rendement moyen de 9,6% par an, ce qui est conforme à la moyenne du marché (les performances passées ne préjugent pas des performances futures). La durée d’investissement est cependant beaucoup plus longue, puisqu’elle dépasserait les 3 ans (39,5 mois). Pour le moment, le taux de retard est de 5%, ce qui est équivalent aux chiffres du secteur.

Le site est simple d’utilisation et la présentation des projets est claire et détaillée. On note un petit plus : la possibilité de recevoir un SMS 15 minutes avant l’ouverture des souscriptions.

Pour le moment, la réputation de Baltis sur Internet est excellente. Cette information est toutefois à tempérer, puisque la plateforme est jeune et que ces avis se réfèrent plus aux activités précédentes de la société.

Source des données : Source des données : https://www.baltis.com/indicateurs-de-performance

Fundhero : faiblement active

Fundhero est une plateforme de crowdfunding fondée en 2017. Elle détient le statut de CIP.

La page « statistiques » de la plateforme était vide au moment où nous l’avons visité, ce qui empêche d’obtenir une vision de son activité.

Sur le site, la plateforme affiche 7 projets comme « terminés », dont une partie de projets purement immobiliers. La plateforme semble avoir une activité très limitée.

Le site en lui-même reste assez basique.


Hexagone : inative

Hexagone se présente comme une plateforme de crowdbuiling. Les derniers projets présentés datent de 2017 et la société a été radiée de l'Orias en 2020.

Immoinvesting : inactive

Créée en 2017, ImmoInvesting est titulaire du statut de CIP. La plateforme ne semble plus avoir d’activité, son dernier projet financé a été remboursé et aucun n’est ni à l’étude ni en collecte. Les indicateurs clé de performance ne sont pas mis à jour depuis 2017.

Et vous, qu'en pensez-vous ?

*Informations obligatoires. L'email n'est pas requis. Si l'entrez, vous acceptez que cette donnée soit collectée et traitée dans le strict cadre de la section commentaire de ce site.
10000

Vos avis, vos débats, vos commentaires... (2)

Eric Gillet

je travaille avec Finple qui n'apparait pas sur votre classement

un oubli?

pseudo

Merci pour ce comparatif, beau travail !