ideal investisseur
Le magazine qui donne du sens à votre argent
twitter @idealinves instagram Facebook @idealinves
SOUTENIR LE MAGAZINE
(don défiscalisé)
ideal-investisseur.fr
Menu ideal-investisseur.fr

🏠 Accueil   ➤    Vie pratique & Famille

Impôts 2021 et cryptomonnaies : que faut-il déclarer ?

Les personnes qui ont réalisé un bénéfice en revendant des cryptomonnaies sont, le plus souvent, dans l'obligation de déclarer leurs gains aux impôts.

Temps de lecture : 2 minute(s) - Par | Mis à jour le 31-05-2021 10:42 | Publié le 27-04-2021 11:21
Photo : Adobe Stock  

Partager

Des gains à déclarer presque systématiquement

Tant que les bénéfices ne sont pas convertis en euros, en biens (achat d'un produit au moyen de Bitcoins par exemple) ou en services, il n'est pas nécessaire de les déclarer. La déclaration n'est par exemple pas obligatoire lorsque le gain dans une cryptomonnaie est converti dans une autre, par exemple un stablecoin.

Mais dans le cas contraire, il faut reporter la plus-value sur le formulaire n°2086 (déclaration des plus ou moins-values de cession d'actifs numériques). Le total doit ensuite être reporté dans le formulaire 2042 C (déclaration complémentaire de revenus).





Attention à bien déclarer le compte de cryptomonnaie ouvert sur une plateforme étrangère

Si le contribuable détient un compte de cryptomonnaie ouvert dans l'une des principales plateformes comme Kraken, Binance ou CoinBase, il est réputé détenir un compte à l'étranger. Dans ce cas, la déclaration du compte au fisc est obligatoire. Comme pour les comptes ouvert dans les néobanques étrangères, il convient de remplir le formulaire 3916-bis.

Pour la déclaration d'impôt 2021, cette obligation ne vaut que pour les comptes qui étaient actifs en 2020. Si vous avez ouvert un compte de cryptomonnaies en 2021, la déclaration sera obligatoire à compter de l'année prochaine, lors de la déclaration annuelle des revenus.


Des gains imposés à la flat tax ou au barème de l'impôt sur le revenu

Si les gains en cryptomonnaies ou cryptoactifs sont inférieurs à 305 euros sur l'année, ils ne seront pas imposés.

Si le montant est supérieur à ce seuil, les bénéfices nets seront imposés au prélèvement forfaitaire unique au taux de 30 % (flat tax). Toutefois, si les opérations de trading sont récurrentes, les gains seront imposables dans la catégorie des bénéfices industriels et commerciaux (BIC), et soumis au barème progressif de l'impôt sur le revenu ainsi qu'aux prélèvements sociaux de 17,2 %.

Pour en savoir plus, notre article sur la fiscalité des cryptomonnaies.




Suite de notre dossier spécial impôts 2021 :

Quelle fiscalité pour le financement participatif ?
Télétravail : 550 euros d'exonération pour couvrir les frais
Défiscalisation : jusqu'à 75% de réduction pour les dons
Comment calculer et déclarer ses revenus fonciers ?
Faut-il déclarer les revenus de location meublée type AirBnB ?
Faut-il déclarer les revenus provenant de ventes sur Internet (Le Bon coin, Vinted, Ebay...) ?
N26, Révolut... n'oubliez pas de déclarer vos comptes à l'étranger






   

A propos de l'auteur
Hélène Rossi est rédactrice spécialiste des finances personnelles, de l'assurance et l'économie.



Envie d'ajouter un commentaire ? De poser une question ?

* Information obligatoire
10000

Commentaires

Pas encore de commentaires. Soyez le premier !