ideal investisseur

Le magazine qui donne du sens à votre argent

twitter @idealinves twitter @idealinves twitter @idealinves twitter @idealinves
ideal-investisseur.fr
Menu ideal-investisseur.fr

🏠 Accueil   ➤    Vie perso, vie pro

Formation en ligne à « l'indépendance financière » : faut-il se lancer ?



« Gagner son indépendance financière en peu de temps » grâce à une formation en ligne. Le concept est alléchant. De nombreuses offres sont visibles sur le web ou sur les réseaux sociaux, souvent sous forme de liens sponsorisés.
En général, un autodidacte ou ancien professionnel veut révéler « son secret » au travers d'une formation, qui permettra à l'Internaute de gagner de l'argent facilement en travaillant à peine. La plupart débouchent au mieux sur une perte de temps et d'argent, au pire sur une véritable escroquerie.

Temps de lecture : 5 minute(s) - | Mis à jour le 12-04-2022 11:53 | Publié le 09-03-2022 12:10
Photo : Shutterstock  

Vous lisez cet article sur
logo ideal investisseur

Des revenus passifs en travaillant quelques heures par semaine

« Salut à toi jeune entrepreneur ! ». Depuis quelques années, les messages « d'entrepreneurs » ayant « réussi » et qui veulent « aider » d'autres personnes à devenir riches fleurissent sur les réseaux sociaux. L'exemple type est celui de Jean-Pierre Fanguin, un influenceur dont les vidéos qui promettaient de gagner de l'argent facilement sont devenues virales en 2020.

Internet regorge de publicités dans lesquelles on découvre des influenceurs qui proposent des formations, payantes ou gratuites, qui sont censées permettre de « devenir indépendant financièrement ». La plupart du temps, une personne qui se présente comme autodidacte ou entrepreneur explique vouloir partager ses secrets pour « atteindre l'indépendance financière ». Devenir riche en investissant dans l'immobilier, grâce au trading ou aux cryptomonnaies...

>> A LIRE : Formations à l'investissement immobilier sur Internet : attention


Etoro pas de commissions


Du rêve à la réalité, la chute est parfois rude

Malheureusement, le rêve est souvent bien loin de la réalité. Un certain nombre d'influenceurs qui se présentent comme « traders », « investisseurs » ou « entrepreneurs » cachent en réalité des arnaques. En faisant leur publicité sur Instagram ou Youtube, ces « infopreneurs » incitent des particuliers, souvent jeunes ou en difficultés financières, à payer une « formation en ligne » ou un « droit d'entrée ». Parfois, certains ressortent convaincus qu'il faut laisser tomber ses projets pour s'investir dans un « business model » qui semble prometteur, mais qui aboutit généralement à une désillusion.

Un certain nombre d'éléments peuvent mettre la puce à l'oreille. Les formations en ligne qui promettent aux internautes d'obtenir une source de revenus passifs en travaillant peu sont, hélas, bien souvent des mirages Mais l'argument marketing souvent mis en avant est un « 100% de réussite à l'issue de la formation », une donnée impossible à vérifier et qui peut même mener à une culpabilité en cas d'échec.

En affichant des titres percutants et des slogans remplis de rêves, certains influenceurs utilisent le matraquage publicitaire pour retenir l'attention des internautes qui veulent améliorer le niveau de leur vie. Mais dans un certain nombre de cas, le concept relève soit de l'amateurisme, soit de l'arnaque. 2 cas de figure peuvent se présenter :

• une formation payante, parfois très chère, qui est au mieux sans intérêt. Elle peut aussi constituer un danger en particulier pour les plus jeunes, si la personne qui se prétend formatrice donne des conseils partiels ou simplement faux.

un système d'affiliation pyramidale avec la promesse de gagner beaucoup d'argent si l'on recrute d'autres clients, et qui finit par être décevant. Les sociétés qui se cachent alors derrière les influenceurs n'ont pas pour objectif de partager une expérience de façon altruiste pour que chacun puisse réussir. Elles ont ici une stratégie de « marketing relationnel ». Elles cherchent à vendre leur « formation » et à faire que leurs « clients » trouvent eux-mêmes de nouvelles personnes prêtes à payer pour la prétendue formation. Parfois, ce système débouche sur une véritable escroquerie : une pyramide de Ponzi.

>> A LIRE : Influenceurs et cryptomonnaies : la publicité déguisée dans le viseur des autorités

>> A LIRE : CPF compte formation : profitez d'une formation gratuite

etoro-stocks

Trouver une formation en ligne de qualité pour s'initier au trading, aux cryptos, à l'immobilier...

Bien évidemment, ceux qui veulent tenter de gagner de l'argent en investissant en Bourse, dans l'immobilier ou sur les cryptomonnaies peuvent suivre une formation. C'est même vivement conseillé !

Il faut savoir qu'il existe plusieurs types de formations en ligne, payantes ou gratuites. Certaines sont proposées par des organismes spécialisés à forte notoriété. C'est notamment le cas des MOOC, ou « Massiv Open Online Courses », qui permettent d'accéder sans condition de diplôme préalable à une variété infinie de cours d'universités ou d'écoles reconnues, avec parfois avec un certificat à la clé.

Les professeurs y prodiguent des cours complets qui assurent un véritable apprentissage théorique à la personne qui veut étayer ses connaissances. On y trouve des formations en ligne à la finance, aux cryptomonnaies, à la bourse, à la création d'entreprise mais aussi des cours sur des thématiques aussi variées que l'Histoire, les sciences, l'économie, la géopolitique... Il y en a pour tous les goûts et pour tous les niveaux.

À côté de ces formations, on trouve aussi des webinaires organisés par des marques. Souvent gratuits, leur qualité varie en fonction de la société organisatrice et du formateur. Nombreuses en finance et en immobilier, elles sont souvent un excellent moyen pour approfondir ses connaissances ou être initié à un nouveau sujet. Pour les entreprises, l'avantage est que ces formations permettent de créer une proximité avec leurs clients et prospects dans une démarche de marketing personnalisée.

Dans le domaine financier, on trouve de nombreux webinaires dédiés au trading ou aux cryptomonnaies dispensés par les plateformes elles-mêmes. Leur objectif est de former à leurs outils les personnes intéressées, afin de les fidéliser comme clients par la suite.

Pour s'assurer de la pertinence de ces formations, il faut d'abord contrôler que la plateforme dispose bien des autorisations pour exercer en France. Ensuite, il vaut mieux compléter les connaissances acquises grâce à d'autres sources (livres, tutoriels, MOOC, webinaires, formations spécialisées...) pour découvrir tous les aspects du sujet, y compris les risques du trading et les inconvénients des différents produits financiers. Un bon investisseur est un investisseur averti !

Enfin, il ne faut pas négliger les formations en ligne des organismes traditionnels (CNAM, universités, instituts de formation privés reconnus par l'État...), ceux-ci enrichissant chaque année leur catalogue. Certaines sont éligibles au Compte Professionnel de Formation et peuvent donc être au moins en partie prise en charge. Parfois, cela peut même déboucher sur un certificat ou un diplôme reconnu par les entreprises.

Mais quelle que soit la formation choisie, il ne faut pas hésiter à s'informer ailleurs, notamment dans des livres, dans la presse, ou en mixant plusieurs types de formations.



>> A LIRE : L'AMF lance une formation en ligne pour apprendre à gérer ses placements


Trading et influenceurs : l'AMF tire la sonnette d'alarme

Suite aux nombreuses plaintes reçues de particuliers qui dénoncent l'agressivité de ces campagnes marketing, l'Autorité des Marchés Financiers (AMF) incite les particuliers à rester prudents et vigilants face aux messages des influenceurs sur le trading ou leurs « conseils » en investissement. Les Internautes, et notamment les plus jeunes, sont invités à se « construire progressivement une culture boursière » et « se méfier des promesses irréalistes de gains rapides, sans effort et sans risque », explique le gendarme de la bourse. Ils doivent aussi « s'interroger sur la crédibilité des opinions partagées en ligne ».

L'Autorité européenne des marchés financiers (Esma) a également rappelé qu'un investisseur devait toujours être en mesure d'évaluer « la crédibilité de la recommandation », ainsi que « les intérêts de ceux qui la faisaient ».
Autrement dit, méfiez-vous toujours des messages diffusés sur Internet promettant de devenir rapidement riche ou rentier, et surtout, faites-vous votre propre opinion en multipliant les sources.

Formation en ligne : des avantages et des inconvénients

La formation en ligne, qui s'est beaucoup développée pendant la période du Covid 19, présente des avantages. Les horaires sont flexibles et adaptés aux disponibilités de chaque apprenti. Nul besoin de se déplacer pour suivre les cours, l'auditeur travaille dans un environnement familier et peut créer une atmosphère propice à l'apprentissage. Grâce à Internet, jamais la connaissance n'a été aussi accessible.

Mais les cours sur Internet peuvent aussi présenter des inconvénients. Ils ne permettent pas la même interaction que dans une salle et l'apprentissage se fait de manière individuelle, ce qui peut freiner la courbe de progression. Or, les interactions et la cohésion sociale permettent d'améliorer la compréhension et l'assimilation des cours.

Les personnes qui décident de suivre une formation en ligne doivent faire preuve d'une autodiscipline et d'une rigueur pour être en mesure de travailler d'une manière assidue. La présence virtuelle de l'enseignant ne suffit pas pour motiver l'étudiant dans son travail. Enfin, l'apprenti passe trop de temps devant l'écran de l'ordinateur et peut entraîner une fatigue visuelle et des problèmes physiques liés à une mauvaise posture.

>> A lire : Exil fiscal à Dubaï : le fisc pourrait rattraper des influenceurs expatriés

Annonce
Comment faire du trading en ligne ?
Le trading n'est plus une activité spécialisée pour les personnes se rendant en salle des marchés. Avant l'avènement d'Internet, il fallait passer par un courtier, une banque ou être trader professionnel pour investir sur les marchés financiers et investir en Bourse. Les nouvelles technologies ont permis de démocratiser l'accès aux marchés financiers.
Sachez tout de même que le trading, même s'il permet de gagner de l'argent, peut aussi vous en faire perdre puisque les gains sont hypothétiques. Il convient donc de trouver une bonne plateforme, telle que Flowbank, avec un fonctionnement simple et une possibilité de trader sur de nombreux marchés financiers.

Y a-t-il un minimum d'argent à placer pour trader ?
Il est évident que les chances tout comme les risques sont multipliés lorsque vous investissez beaucoup d'argent. Cela ne veut pas dire qu'il faut un minimum requis pour commencer à placer en bourse. En fait, une fois que vous avez créé un compte, vous n'avez plus qu'à déposer une somme d'argent et à les placer sur le support financier qui vous intéresse. Cela peut être des actions classiques, des monnaies, des obligations, des SICAV, des ETF... etc.

Entraînez-vous de manière gratuite avant de miser votre argent
Si vous envisagez d'investir sur les marchés financiers, mieux vaut faire un test sur une plateforme de manière gratuite au préalable. Il est possible de trader au moyen d'un simulateur, ce qui permet de mieux comprendre les mécanismes des marchés financiers. Vous apprendrez, par exemple, à choisir quel actif vous convient le mieux, à prendre en compte les risques etc.
Une fois que vous vous sentirez prêt, vous pourrez tenter d'investir votre argent. Bien entendu, l'investissement sur les marchés financiers reste un placement à risque et la perte de tout ou partie du capital investi est une possibilité en cas d'évolution des marchés financiers. De même, les performances passées d'un support ou d'un type d'actif ne préjugent pas des performances futures.





Partagez sur les réseaux sociaux !


merci magazine ideal investisseur


Envie de donner votre avis, de partager un commentaire ?

* Information obligatoire
10000

Commentaires

Pas encore de commentaires. Soyez le premier !




E-toro