ideal investisseur

Le magazine qui donne du sens à votre argent

twitter @idealinves twitter @idealinves twitter @idealinves twitter @idealinves
ideal-investisseur.fr
Menu ideal-investisseur.fr

Plafond livret A, taux 2022, calcul des intérêts, fiscalité...



Le livret A est le grand classique des comptes épargnes rémunérés. Les intérêts générés sont exonérés d'impôt sur le revenu et de prélèvements sociaux. Ce type de livret peut être proposé par toutes les banques françaises.

Temps de lecture : 4 minute(s) - | Mis à jour le 31-01-2022 11:59 | Publié le 12-03-2019 17:52
Photo : (c) Shutterstock  
Carte d'identité du Livret A

Somme pour démarrer :
Durée de placement :
Disponibilité des fonds :
Risque :
Rentabilité potentielle :
Avantage fiscal :
Faible
Court à long terme
Oui
Aucun
1% par an
Oui

Vous lisez cet article sur
logo ideal investisseur

Qui peut ouvrir un Livret A ?

Annonce

Tout le monde peut ouvrir un Livret A. Les personnes majeures ou mineures peuvent en détenir un (certaines banques font même des offres pour la naissance des enfants). Cependant, une personne ne peut ouvrir qu'un seul Livret A. La banque qui ouvre le compte doit d'ailleurs s'assurer auprès de l'administration fiscale qu'aucun livret A n'est ouvert dans un autre établissement par la même personne.

>> A LIRE : Prime de naissance 2022 : conditions, montant, versement

A noter :
Tous les établissements bancaires français peuvent proposer un Livret A. Le livret étant règlementé, les conditions et les taux sont exactement les mêmes d'une banque à l'autre. Elles n'ont pas de possibilité d'ajuster leur offre ou de jouer sur le taux. Néanmoins certaines font des offres commerciales à l'ouverture d'un livret, comme par exemple le cadeau d'un doudou lorsqu'il s'agit d'un bébé. Cette démarche a un intérêt marketing, puisque l'adulte demandeur, l'enfant et donc le futur adulte peuvent être fidélisés sur le long terme.



Comment fonctionne un Livret A ?

Pour ouvrir le compte, il est nécessaire de déposer au moins 10 € (1,50 € pour la Banque Postale). Ensuite, vous êtes libre de verser des fonds comme bon vous semble. Il n'y a aucune obligation d'alimenter régulièrement le compte. Les sommes que vous déposez peuvent provenir d'un virement, de chèques ou d'espèces.

Les sommes présentes sur le Livret A peuvent être retirées à tout moment. Le compte ne peut cependant pas être débiteur. A partir de l'âge de 16 ans, vous pouvez disposer d'une carte de retrait pour retirer de l'argent au distributeur de votre banque. Pour les mineurs, le représentant légale peut néanmoins s'opposer au retrait.

Pour clôturer son compte, il suffit d'envoyer un courrier à l'établissement bancaire, en mentionnant le numéro du compte à fermer et celui sur lequel doivent être virés les fonds. Il est aussi possible de demander directement au guichet de fermer le compte.

>> A LIRE : Placements : un conseiller en gestion de patrimoine peut vous aider


Quel est le plafond des dépôts d'un livret A ?

L'épargnant peut déposer jusqu'à 22 950 euros. Ce plafond est uniquement valable pour le capital déposé. Les intérêts ne sont pas pris en compte. Le montant accumulé sur un livret A peut donc dépasser ce plafond.

>> A LIRE : Anticiper la dépendance grâce au mandat de protection future



Quel est le taux de rémunération annuel du livret A ?

Le taux d'intérêt annuel est de 1%. Il est actuellement gelé jusqu'en février 2022. Les intérêts sont versés directement sur le livret au mois de décembre de chaque année.

Le taux de rémunération du livret A a continuellement baissé depuis 1982. Songez qu'à l'époque, il rapportait 8,5% par an ! Mais il faut aussi voir que ce taux est plus ou moins aligné avec celui de l'inflation : au début des années 1980, ce dernier était d'environ 12% par an. Au final, même si le rendement annuel paraissait élevé, ceux qui plaçaient de l'argent sur ce support perdaient en pouvoir d'achat chaque année.

Il en va de même aujourd'hui. Le placement est rémunéré 1% par an, tandis que l'inflation tourne autour de 2,7%. Autrement dit, chaque année l'argent déposé perd de la valeur. Il n'en reste pas moins une meilleure solution qu'un dépôt sur un compte courant non rémunéré.

Comment sont calculé les intérêts d'un livret A ?

Les intérêts du livret A sont calculés tous les quinze jours, le 1er et le 16 de chaque mois.

Les sommes prises en compte dans le calcul sont celles qui ont été placées pendant l'une de ces périodes de 15 jours consécutifs. Par exemple, si vous déposez de l'argent le 16 janvier, ce montant ne commencera à générer des intérêts que le 1er février. De même, si vous retirez de l'argent le 29 juin, la période du 15 au 30 juin n'entrera pas dans le calcul des intérêts. Autrement dit, il est préférable de verser de l'argent sur le livret en fin de quinzaine et le retirer en début.

Chaque 31 décembre a lieu le versement des intérêts acquis sur toute l'année. Ils viennent s'ajouter au capital. On dit que les intérêts sont "capitalisés".

Par exemple, pour 10.000 euros placés au 1er janvier 2021, le calcul des intérêts générés sur l'année sera de :

10000 x 0,005 = 50 euros.

Au 1er janvier 2022, le capital passe donc à 10.050 euros. C'est cette somme qui créera à nouveau des intérêts l'année suivante, et ainsi de suite. Si des sommes sont placées en cours d'années, elles seront rémunérées au prorata du placement sur l'année. Par exemple, si le particulier verse 5000 euros le 1er juillet, le calcul des intérêts sur cette somme sera de :

5000 x 0,005 / 26 x 13 = 12,50 euros.

(26 périodes de 15 jours sur l'année, et 13 périodes de 15 jours entre le 1er juillet et le 31 décembre).



>> A LIRE : Expert-comptable en ligne : comparatif et tarifs


Dois-je payer des impôts sur mon Livret A ?

Non, ce compte fait partie des placements règlementés, il n'est donc pas soumis à l'impôt sur le revenu, ni aux prélèvements sociaux. Le taux du livret A est donc net.

Ainsi les intérêts du livret A sont exonérés d'impôt, contrairement à ceux perçus sur les comptes sur livret des différentes banques. Ceux-ci sont en effet soumis à l'impôt sur le revenu et aux prélèvements sociaux. Ainsi, lorsque l'on compare les 2 placements, il est important d'estimer les impôts qui vont être payés sur le rendement généré par les livrets bancaires non réglementés.

>> A lire : Comment les banques utilisent l'argent déposé sur un livret A ?

Le Livret A est-il cumulable avec d'autres produits d'épargne ?

Oui, vous pouvez avoir un Livret A en complément d'autres placements règlementés comme le livret développement durable et solidaire (LDDS), un Plan d'Epargne Logement, un Livret d'Epargne Populaire ou un livret jeune.

Par contre, il est interdit de le cumuler avec un Livret Bleu du Crédit Mutuel.

Que se passe-t-il si je ne touche pas à mon compte ?

Si aucune opération n'est effectuée pendant 5 ans, votre livret A deviendra "inactif". Votre établissement bancaire devra alors vous le notifier. Au bout de 10 ans, les fonds seront automatiquement transférés à la Caisse des Dépôts et Consignations (CDC), qui les gardera pendant 20 ans. Si l'argent n'est pas réclamé, l'Etat gardera définitivement les sommes.

Pour savoir si vous êtes titulaire d'un compte inactif, ou si vous êtes héritier sans le savoir d'un compte inactif, rendez-vous sur le site du service Ciclade, de la Caisse des Dépôts et Consignations.

Le Livret A est-il un bon placement ?

Oui et non.
Oui, car c'est un placement sécurisé, et les sommes sont disponibles à tout moment. L'argent déposé sur ce compte est garanti par l'Etat. De plus, les intérêts générés ne sont pas fiscalisés.

Non, car le taux de rémunération est faible, et même inférieur à l'inflation. Ce placement est donc intéressant pour mettre de l'argent de côté si l'on souhaite qu'il soit rapidement disponible, ou comme premier livret d'épargne.

Annonce


Partagez sur les réseaux sociaux !


merci magazine ideal investisseur


Envie de donner votre avis, de poser une question ?

* Information obligatoire
10000

Commentaires (1)

rene rondel

Peut on dépasser le plafond sans interêts sur le livret A ?





Corum